L'industrie automobile allemande attend la décision de la cour administrative d'appel de Leipzig